Les Vinifications
   

L'égrappage permet de séparer la rafle (partie solide de la grappe de raisin) des baies pour éviter de donner au vin des arômes herbacés, avant la mise en cuve pour la période de macération.

C’est le début de la transformaion du raisin en vin !

Selon notre appréciation, nous pratiquons :

-Le pigeage : action de mélanger du raisin dans la cuve pour une amélioration de sa macération.

-Le remontage : action de prélever du jus dans le bas de la cuve pour le verser au-dessus de la vendange.

-Le délestage : action de séparer le jus du moût momentanément pour refroidir, oxygéner.

Vient ensuite le temps du pressage ou les goûts et les couleurs sont au rendez-vous. Les jus sont au repos dans des fûts de chêne pour un séjour de bonification (élevage) en attendant la mise en bouteille et de belles occasions de les déguster.

 
« Le travail comme le vin a besoin de se reposer, et quand le vin est reposé, il recommence à travailler. » Jacques Prévert
 
     

A la porte des vendanges