Au fil des saisons
   

C’est l’automne qui voit débuter le travail.

Après la chute des feuilles, il faut nourrir la vigne avec du fumier ou du compost, ensuite c’est la longue période de la taille…
presque six mois, tout l’hiver… jusqu’au début du printemps.

Au mois de mars, commence les premiers soins. Uniquement du souffre, du fenugrec, de la bouillie bordelaise, des purins…pulvérisés grâce à la fameuse brouette Solo !

Ensuite viennent les labours (effectués au chenillard, plus beau cadeau reçu dans ma vie !), l’entretien des sols en fonction du climat, de la lune, du ressenti du Vigneron, du développement végétatif.

Les tontes se font au giro-broyeur et à la débroussailleuse.

Nous passons beaucoup de temps dans nos vignes à observer, écouter, sentir, pour une meilleure compréhension de leurs besoins. Vient ensuite l’été, la chaleur, l’attente de la maturité pour enfin cueillir le fruit.

 
« Le ciel fit de l’eau pour Jean qui pleure et fit le vin pour Jean qui rit » Antoine Desaugiers